Article paru dans le 24h du 27-11-07

 

L'âme

du pianoforte

COUP DE CŒUR
Michel Kiener est aussi à l'aise au clavecin qu'au pianoforte. Il n'a pas son pareil pour trouver le ton de la confidence, celle qui fait dresser l'oreille et qui donne envie d'écouter davantage, d'écouter aussi plus profondé­ment. Soucieux d'authenticité, le professeur au Conservatoire de Genève vient d'enregistrer un album consacré à des sonates et fantaisies de Mozart sur la copie d'un pianoforte d'Anton Walter de 1790 signé Christopher Clark, un instrument aux sonorités in­croyablement riches. Goûtez les résonances charnues des notes graves dans le début de la Fan­taisiR en do mineur K475, fré­missez devant le scintillement joyeux des aigus dans la Sonate en ré majeur K576, contemplez la profondeur et la netteté des registres sonores si finement dessinés dans la Sonate en do mineur K457, cédez à la caresse d'un médium tendre et lumi­neux dans le Rondo K5l1!

Début de label

Enregistré au studio Varga de Sion, ce disque est le premier CD du label Musica Vera, du preneur de son Jean-Daniel Noir, coproduit par la maison belge Passacaille. Un habile pho­tomontage sur la couverture du disque nous plonge littérale­ment alli·cœur de la mécanique du pianoforte, dans un univers doré et feutré, à l'image de 'la, prise de son, analytique etim­pressionniste.

MATTHIEU CHENAL

Michel Kiener, Mozart, piano-forte, 1 CD Passacaille Genève, Conservatoire de musique. ma 4 décembre à

20 h 30: Michel Kiener, pianoforte. Barthold Kuijken, flûte, Quatuor Fratres: Haydn, Mozart, Beethoven.